• "SES CRIS SE TIRENT DANS LES GRAVES"


     ELLE PASSAIT PROGRESSIVEMENT A LA STRATEGIE NUMERO 2
    « Dire moins que l'on pense »   <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

     

    « N'était jamais pris au dépourvu. Tout lui était bon pour marquer des points. »        

    Respirer profondément. Remplacer (volontairement) le malheur par le sublime.

    <o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    Il suffit que l'action soit grande ..   La grandeur & la faiblesse qui nous définissent.

    <o:p>« Le passé devient juste et l'avenir permis. Qui peut y parvenir ne peut être coupable »
    </o:p>
    <o:p><o:p> </o:p><o:p> </o:p>Point de plaisir sans trouble et jamais de repos. Il est beau de mourir maître de l'univers.
    Je sais ce que j'ai fait, et ce qu'il vous faut faire..
    <o:p> </o:p> </o:p>
    <o:p>

    Tu sais ce qui t'est dû, tu vois que je sais tout.
    Mais je n'ose parler, et je ne puis me taire.

    </o:p>

     

  • Commentaires

    1
    Roxane
    Samedi 23 Février 2008 à 16:39
    STRATEGIE
    Oh mais tu passes à la deuxieme strategie ? ! Expriiiiimes ton opinon >_
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :